Accueil du site > Patrimoines > Chronique des découvertes > Episode 3 : comment organiser le diagnostic de ...

Episode 3 : comment organiser le diagnostic de ...

1 040 000 m² de terrains à fort risque archéologique ?


La réussite d’un diagnostic archéologique tel que celui de Flins-sur-Seine/les Mureaux repose sur une organisation rigoureuse tenant compte des obligations et contraintes liées aux enjeux scientifiques, politiques et économiques et des moyens humains ainsi que techniques à disposition des archéologues.

Sauvegarder et valoriser le passé sans entraver les projets d’aménagement importants pour l’avenir du département

Par sa volonté de voir le SADY agréé par l’Etat pour la réalisation des diagnostics et des fouilles préventives, le Conseil général des Yvelines est devenu un véritable acteur de l’archéologie préventive. Cet agrément présente un double avantage :
- culturel et scientifique par l’enrichissement et le développement de la connaissance du passé yvelinois,
- économique et politique grâce à l’intervention rapide des archéologues, avec les moyens appropriés, sur les projets d’aménagements importants pour la vie du département.

Dans le cadre du projet « Vallée de l’automobile et du développement durable », le Conseil général a démontré son engagement pour la protection et la valorisation du patrimoine tout en conciliant un projet à enjeux économiques forts. Au sein du Conseil général, plusieurs directions ont travaillé en collaboration pour répondre au mieux aux exigences d’un tel chantier : la Direction des Routes et des transports, la Direction des Bâtiments, des Moyens Généraux et du Patrimoine, la Direction du Développement...

Organiser le diagnostic pour mieux le mener à terme

Une préparation minutieuse

Après avoir accepté la réalisation du diagnostic et évalué précisément le potentiel archéologique des terrains, l’équipe du SADY a établi un projet d’intervention scientifique définissant les objectifs à atteindre, obligatoire pour l’attribution définitive de l’opération prescrite par l’Etat.

JPEG - 105.8 ko
Contraintes liées aux enjeux écologiques.
JPEG - 111.5 ko
Contraintes liées aux réseaux électriques/gaz et captages de la nappe phréatique.

- Une problématique scientifique : L’objectif premier d’un diagnostic archéologique est la mise en évidence de l’absence ou de la présence de vestiges archéologiques sur 10% de la surface totale du projet d’aménagement. Si une occupation ancienne est repérée, la caractérisation des vestiges doit alors être faite : il s’agit d’évaluer leur état de conservation, leur profondeur d’enfouissement, leur densité, leur attribution chronologique, l’épaisseur des niveaux archéologiques, et la surface concernée par l’occupation.

- Des contraintes techniques et environnementales :
Par respect de la sécurité et de l’environnement, certaines zones n’ont pas été sondées : présence de captages d’eau potable et d’un dense réseau (électricité, gaz, eau). D’autres zones à contraintes écologiques fortes l’ont été seulement après la nidification des oiseaux et la pollinisation des plantes.

Comment sonder 10 % de 104 hectares en 80 jours ? Avec des méthodes, des techniques et des moyens adaptés !

- Ouverture des tranchées de sondages pour identifier les vestiges :

JPEG - 90 ko
Chaque pelle mécanique ouvre une tranchée de sondage pour voir ce qui se cache sous les coquelicots !

4 équipes, composées d’un archéologue responsable d’opération et secondé d’un assistant d’étude et de 2 techniciens de fouille, ont dirigé l’ouverture des tranchées par les pelles mécaniques munies d’un godet lisse de 2 mètres de large, chacune conduite par un professionnel.

- Fouille manuelle des vestiges découverts pour les comprendre et pouvoir les dater.



- Des moyens techniques correctement dimensionnés :
- 1 base vie constituée d’un bureau équipé en informatique, de vestiaires, de sanitaires, d’une cuisine et de deux containers pour le stockage du matériel de fouille.
- 4 véhicules adaptés aux conditions du terrain.

JPEG - 43.3 ko
La base vie côté travail...
JPEG - 33.7 ko
...et côté cuisine.
JPEG - 60 ko
Des containers et les véhicules tout-terrain indispensables pour les nombreux déplacements sur les 104 ha du chantier.













- Une équipe adaptée à la dimension d’un tel chantier et du rapport scientifique à mettre en œuvre :
20 archéologues, dont 4 responsables d’opération, un photographe, 4 assistants d’étude et 11 techniciens de fouille.

JPEG - 62.3 ko
L’histoire de la Terre est inscrite dans le sous-sol : l’oeil expert du géomorphologue permet de la décrypter.
JPEG - 54.6 ko
Les mesures des topographes permettent aux archéologues de situer et de reconstituer les occupations anciennes.
JPEG - 206.7 ko
Consolidation de céramiques néolithiques émiettées avant leur prélèvement.

- L’intervention ponctuelle de spécialistes sur le terrain :

- Une restauratrice d’objets archéologiques pour prélever les vestiges fragiles et les restaurer en laboratoire.

- Un géomorphologue pour permettre la compréhension des paysages anciens, plus particulièrement l’évolution de la vallée de la Seine au cours des millénaires.

- Des topographes pour réaliser un relevé précis des tranchées ouvertes et des vestiges mis au jour.


Dans le prochain épisode... Une fois l’opération organisée, de l’installation de la base vie jusqu’à la constitution de l’équipe, le diagnostic peut commencer sur le terrain.

En image...

Les locaux de chantier constituant la base vie. Dégagement d'une voie antique. Un crâne de boeuf est petit à petit sorti de terre. Céramique, os ou métal...La restauratrice intervient minutieusement pour sauvegarder ces vestiges fragilisés par le temps. Les topographes prennent des mesures avec précision.
Inscription newsletter
Recevez toute l'actualité du SADY

Sites internet favoris

"J’ai toujours rêvé d’être archéologue", l’expérience d’élèves de 5e de Bondy, dont le collège accueille en résidence Cyrille Le Forestier, archéologue de l’Inrap, pour une année scolaire. Une émission de 30 mn sur France Culture où les enfants s’expriment sur leurs découvertes et le métier d’archéologue. A écouter !

La liste complète des liens...