Accueil du site > Médiation > Découvertes pour tous > Les publications à commander > Manuel de gestion du mobilier archéologique

Manuel de gestion du mobilier archéologique

Méthodologie et pratiques

Manuel de gestion du mobilier archéologique
Par Silvia Païn, éditions de la Maison des sciences de l’homme, DAF 109, juin 2015, 233 pages (40 euros).


[Silvia Païn fait partie du service archéologique départemental (SADY) depuis 1989 et y assure les missions de conservation et restauration des collections.]



La gestion du mobilier archéologique mobilise des connaissances et des pratiques relevant de disciplines variées que Silvia Païn, spécialiste reconnue de la conservation-restauration, met ici à la disposition du professionnel. Les différentes situations auxquelles celui-ci doit faire face dans l’accomplissement de sa mission sont abordées en termes méthodologiques : il trouvera dans ces pages les moyens de concevoir sa démarche et d’élaborer son système de prise en charge de façon globale. Il y trouvera aussi tous les conseils pratiques qui lui permettront d’assurer la conservation des vestiges sur le long terme et d’en garantir l’accessibilité au chercheur intéressé.

Une bonne connaissance des matériaux et de leur altération est le pilier de la démarche de conservation : tenir compte des transformations subies par la matière pendant son enfouissement ou pouvant survenir lors de son exhumation est un argument fort de la réflexion de l’auteur, car c’est sur la juste évaluation des risques que l’on s’appuie pour définir les indispensables mesures préventives. La conservation de l’objet se décline en effet tout au long de son parcours – depuis sa découverte jusqu’à son stockage en passant par son étude – en différentes interventions s’intégrant dans un processus cohérent et continu.



Gérer le matériel c’est aussi en assurer l’accessibilité physique et intellectuelle : le lecteur disposera de conseils utiles à la mise en œuvre d’un inventaire et à la préservation du lien documentaire, entendu largement comme le lien entre l’objet, les données qui le concernent, la documentation produite autour de lui et la documentation de terrain. Il apprendra à concevoir des infrastructures matérielles et informatiques fondées sur une réflexion fine autour des activités du service utilisateur, et intégrant les problématiques d’optimisation des espaces de stockage.

La fin de l’ouvrage présente le référentiel des obligations réglementaire et légales incombant à l’opérateur d’archéologie préventive, au dépositaire, au propriétaire ou au responsable légal. Y figurent également les normes en vigueur, ainsi que des recommandations pour élaborer ou faire évoluer les règlements intérieurs des institutions dans lesquelles le gestionnaire est amené à exercer.

Avec ce manuel, complet et à jour, le professionnel de la conservation-restauration, le gestionnaire du mobilier, mais aussi et plus largement l’archéologue ou sa tutelle disposent d’un outil indispensable dans leur pratique quotidienne.

Document(s) à télécharger
Inscription newsletter
Recevez toute l'actualité du SADY

Sites internet favoris

"J’ai toujours rêvé d’être archéologue", l’expérience d’élèves de 5e de Bondy, dont le collège accueille en résidence Cyrille Le Forestier, archéologue de l’Inrap, pour une année scolaire. Une émission de 30 mn sur France Culture où les enfants s’expriment sur leurs découvertes et le métier d’archéologue. A écouter !

La liste complète des liens...