Accueil du site > Patrimoines > Les collections des Yvelines > Verre de Gaillon-sur-Montcient

Verre de Gaillon-sur-Montcient

JPEG - 220.7 ko

« Le verre, c’est fragile ! », tout le monde le sait… Ce qu’on sait moins, c’est que, même brisée en dizaines de petits fragments, une verrerie archéologique peut contribuer à la connaissance de notre lointain passé. Il en est ainsi du gobelet apode découvert lors de fouilles de sauvetage qui ont eu lieu entre 1994 et 1996, suite à des travaux d’aménagement d’un golf, qui ont permis de mettre au jour une nécropole mérovingienne. Les recherches ont été conduites d’abord par le Service archéologique départemental des Yvelines, puis par le Centre de recherches archéologiques du Vexin français. Plus de deux cents tombes ont été fouillées, ce qui a permis d’étudier l’organisation de la nécropole, mais aussi nombre d’objets.

JPEG - 147.3 ko

Il était courant, au haut Moyen Âge de déposer dans les sépultures, outre l’équipement personnel du défunt, quelques objets de vaisselle, en céramique ou verre, (voire des monnaies ?) en guise de mobilier funéraire. C’est le cas de ce gobelet, qui était accompagné d’un vase en céramique. Malheureusement, suite au passage d’engins de chantier trop près de l’objet, peu avant le début des fouilles archéologiques, il a été brisé en place en 108 morceaux. Un patient travail de remontage et de collage était indispensable pour lui permettre de retrouver sa forme initiale. L’assemblage a été effectué par infiltration avec une colle réversible.

JPEG - 206.5 ko

La verrerie a été façonnée par soufflage, puis par pincement pour obtenir le repli de la carène. Le décor comporte des filets de verre blanc opaque appliqués sous la lèvre et une couche du même verre recouvre le bouton terminal. Ce type de gobelet, qui mesure 9,2 cm de hauteur, ressort d’une typologie connue (Feyeux 52.1 ac) et s’apparente à des exemplaires comparables trouvés en Belgique (Alenus-Lecerf 1995). On peut le dater du VIe siècle après J.-C.


- Bibliographie Moyen Âge

Inscription newsletter
Recevez toute l'actualité du SADY

Sites internet favoris

"J’ai toujours rêvé d’être archéologue", l’expérience d’élèves de 5e de Bondy, dont le collège accueille en résidence Cyrille Le Forestier, archéologue de l’Inrap, pour une année scolaire. Une émission de 30 mn sur France Culture où les enfants s’expriment sur leurs découvertes et le métier d’archéologue. A écouter !

La liste complète des liens...